Vivons La Lumière - Nath Shu

Vivons La Lumière - Nath Shu

- Corps ÉMOTIONNEL / ASTRAL / SENSIBLE

.emotion etc.jpg

Corps émotionnel / sensible / astral (via Glossaire)

 

 

 

 

 

Le corps émotionnel porte plusieurs noms,il est également appelé

corps astral,

corps des désirs,

corps de la sensibilité ou

corps kamasique (terme sanscrit signifiant désir).

 

 

 

Il forme en lui-même une unité complète,

différenciée des corps physique et mental.

 

Il a son existence, ses attributs et ses rythmes propres.

 

Le corps astral est un agrégat de forces pénétrant dans la conscience sous forme de désirs, impulsions, grandes envies, souhaits, déterminations, mobiles, et projections.

Guérison Esotérique p 34.

 

 

7 corps nath .jpg2.jpg3.jpg4.jpg5.jpg mmmmm.jpg

 

Le corps émotionnel nous permet de rentrer en contact avec le 6ème plan, le plan émotionnel, constitué :

    • des émotions
    • de l’affectif
    • des désirs
    • de l’imaginaire

 

 

 

 

Le plan émotionnel renferme des égrégores de chaque émotion, désir et sentiment qui ont été nourris par l’humanité depuis la nuit des temps.

 

Sur ce plan, on trouve des égrégores sombres aux vibrations basses correspondant à des émotions et sentiments tels que la haine, la jalousie, la concupiscence, la dépression, d’autres correspondant aux peurs de l’humanité.

 

On y trouve également des égrégores beaucoup plus lumineux et subtils, constitués de magnifiques couleurs. Ce sont les égrégores d’émotions et sentiments élevés tels que l’amour, la joie, la sérénité. Ils vibrent à un degré beaucoup plus haut et constituent les différents sous-plans de ce plan émotionnel.

 

Tout ce que l’imaginaire humain a construit et alimenté se trouve également sur ce plan. On peut donc y croiser des personnages de livres et de films célèbres, tel que Sherlock Holmes, on peut y rencontrer une réflexion astrale des Maîtres, du Christ, des Saints, mais qui ne sont en fait que des mirages créés par la dévotion et l’adoration de millions d’êtres humains. On peut aussi y évoluer dans des mondes inventés ou recréer ce que nous connaissions de notre vivant.

 

Il est donc important d’avoir à la conscience que lorsque nous maintenons en nous un certain état affectif, nous rentrons en contact avec l’égrégore correspondant sur le plan astral. Il s’en suit alors que nous nourrissons mutuellement notre corps émotionnel et l’égrégore par leurs énergies combinées. Un lien énergétique se tisse entre eux. Cela fonctionne aussi bien pour les émotions dites bonnes que pour les mauvaises.

 

Ce corps astral doit être considéré par le disciple comme étant l'appareil qui lui permet de répondre au monde des sensations et comme le seul instrument par lequel son âme peut venir en contact avec ce niveau d'expression, si temporaire qu'il puisse être.

Le Mirage, problème mondial p 98.

 

 

 

 

Actuellement, ce corps émotionnel est le centre de polarisation pour la majorité des êtres humains. Des trois corps inférieurs, c’est le plus difficile à contrôler. Pendant de très nombreuses incarnations un homme est tel que sont ses désirs, il est dominé par eux.

 

 

Le corps émotionnel, comme chaque corps se décompose en 7 sous-plans.

 

 

Selon le niveau d’évolution atteint par l’individu et sa capacité à dominer ce corps, la matière dont il est composé appartiendra essentiellement à l’un ou à l’autre de ces sous-plans.

 

 1er éther
2ème éther
3ème éther : A partir du 3ème éther, les émotions sont en rapport avec l’âme divine.
4ème éther : C’est le plan de l’Unité, l’émotionnel très épuré devient subtil, le moi commence à se diluer, à s’effacer dans le nous. Les émotions sont en rapport avec l’ensemble. Sur ce plan, le corps émotionnel peut commencer à devenir un réflecteur du corps et du plan bouddhique.
 
 
Sous-plan gazeux : Sur ce plan, le mental vient nourrir et faire évoluer l’émotionnel, la psychologie fait son apparition dans les relations humaines. L’individu commence à se décentrer et peut être touché par ce qui se passe dans le monde, même si ça n’a aucun rapport direct avec lui. C’est le plan de l’homme cultivé et développé dont la raison commence à dominer le désir, c’est-à-dire que le plan de conscience se déplace graduellement de l’astral supérieur vers le mental inférieur.
Lentement, à mesure que l'homme progresse, le centre de conscience s'élève encore, et l'homme commence à être dominé par les principes plutôt que par l'intérêt et le désir.
 
 
Sous-plan liquide : C’est le plan de l’être humain passionné qui aime vivre des émotions fortes pour pigmenter sa vie. On y trouve les fans et les supporters, les adeptes des sports à risque, les lectrices de romans à l’eau de rose, les amateurs de films d’horreur, les personnes sujettes aux sautes d’humeur, celles dévouées fanatiquement à une cause…
C’est le plan de l’homme ordinaire.
 
 
Sous-plan solide : C’est le plan de la satisfaction immédiate et totalement personnelle des désirs. L’individu qui vit sur ce plan ne prendra en compte que ses désirs et pourra se montrer sans aucune réelle considération pour ceux d’autrui. Il y a ainsi souvent une totale dépendance aux plaisirs de la chaire (nourriture, sexualité…).
C’est le plan de l’homme grossier.
 

 

 

L'étude du corps émotif de l'être humain sera facilitée si l'on considère ses diverses expressions ordinaires, car c'est en observant les effets et en cherchant à les maîtriser que l'homme arrive à la connaissance de soi et qu'il devient un Maître.

 

Les manifestations les plus communes de l'activité astrale sont :

 

I. La Peur.

 

II. La Dépression ou son contraire, l'euphorie.

 

III. Le Désir de satisfaire les appétits physiques.

 

IV. Le Désir de bonheur.

 

V. Le Désir de libération, l'aspiration.

 

Traité sur la Magie Blanche p 222.

 

 

 

 

 

Avec le développement de l’être humain et la construction du corps mental, le corps astral va être de plus en plus influencé par les idées émanant de ce corps mental. Dans un premier temps, les désirs de l’être humain vont utiliser les capacités du corps mental pour arriver à leur fin, c’est le stade de l’ambition personnelle. L’homme ne pense pas encore clairement, ses émotions, ses désirs, son imaginaire et ses peurs viennent troubler tout traitement objectif d’une situation. Il existe un terme sanscrit qui décrit ce fait : "kama-manas", mélange de désir et de mental.

 

 

L'enveloppe mentale est considérée comme positive dans la totalité de sa force. Les corps physiques sont considérés comme négatifs par rapport au mental. Le véhicule astral est le point d'unification des énergies ; c'est le champ de bataille où les dualités s'adaptent les unes aux autres et où l'équilibre est atteint. C'est la pensée qui est sous-jacente lorsqu'on emploie les mots corps "kama-manasique", car pendant les trois quarts du parcours du pèlerin, ce corps a un double objet. C'est seulement pendant le dernier stade que l'homme distingue entre volonté et désir et entre son corps mental et son corps de désir.

Traité sur le Feu Cosmique p 931.

 

 

 

C'est là, dans le corps astral, (…) que se trouve le champ de bataille de tous ceux qui se préparent pour l'initiation. L'arme qui permettra de gagner la bataille est le service, intelligent et aimant.

L’Etat de Disciple dans le Nouvel Age Vol. I p 491.

 

 

 

Le corps émotif ou astral se distingue, comme on le sait, par sa coloration ; et ses couleurs seront, le degré de développement atteint, soit belles, claires et translucides, soit laides, sombres et troubles. Le corps astral de l'adepte est une chose radieusement belle, exempte de toutes les couleurs à basse vibration.

La Lumière de l’Ame p 290.

 

 

 

Le corps astral influence le corps physique dirigeant l’homme vers la réalisation de ses désirs. Cette influence est tellement puissante que 90 % des maladies trouvent leur origine dans le corps astral et le corps éthérique. Cela signifie que les émotions, les désirs et les peurs qui nous habitent sont en capacité de nous rendre malade.

 

Vis-à-vis de ce corps émotionnel, le rôle des psychologues, des éducateurs et des thérapeutes devraient être de donner le goût à des désirs de plus en plus évolués. Pendant toute la phase involutive, le corps de désirs va être nourri, développé, la question essentielle est de déterminer la nature de cette nourriture car c’est en fonction de cette nourriture qu’on obtiendra tel ou tel corps émotionnel.

 

 

Les émotions élevées mettent en mouvement une matière plus subtile, plus "légère" et donc plus facile à se mouvoir que la matière lourde et grossière des émotions et désirs bas. Aussi, il suffit qu’une fois un homme ait réellement aspiré à et contacté une émotion élevée pour que son corps émotionnel en soit impacté et qu’il puisse dans cette incarnation connaître un véritable progrès. Le Tibétain affirme que tout homme, même celui qui évolue de manière inconsciente, n’étant pas doté de corps développés, peut connaître une élévation de la vibration de son corps émotionnel au cours d’une vie. Il faut qu’un homme se soit montré particulièrement mauvais pour qu’il n’évolue pas et réellement atroce pour qu’il rétrograde.

 

 

Le but de ce corps astral est de devenir un réflecteur des impulsions provenant du plan buddhique. Il y a en effet un lien direct entre le 6ème plan ; le plan émotionnel et le 4ème : le plan buddhique

 

 

 

(cf. schéma sur les 7 plans).

 

 

 

 

...12.jpg

 

 

 

cliquez sur les tableaux pour agrandir

 

 

Sans titre 1.jpgdfq.jpg

 

 

 

Pour rappel, le plan buddhique est le plan de l’intuition (7ème sens de l’être humain).

C’est par le développement du mental que le corps émotionnel / sensible sera subjugué.

 

 

Quand la polarisation a été transférée dans le corps mental à travers les formes de la méditation, l'intensité du dessein et de la volonté, le corps émotionnel devient alors calme et réceptif.

Lettres sur la Méditation Occulte p 112.

 

 

 

 

 
 

La purification du corps émotionnel :

 

Le corps émotionnel est simplement un grand réflecteur qui emprunte couleur et mouvement à son entourage et reçoit l'empreinte de chaque désir qui passe.

 

Il contacte chaque caprice et chaque fantaisie dans son environnement, chaque courant le met en mouvement ; chaque son le fait vibrer à moins que l'aspirant empêche un tel état de choses et entraîne le corps émotionnel à ne recevoir et à enregistrer que les seules impressions provenant du niveau intuitionnel, via le Soi-Supérieur, donc via le sous-plan atomique.

 

 

Le but de l'aspirant devrait tendre à discipliner le corps émotionnel afin qu'il devienne calme et clair comme un miroir et qu'il constitue ainsi un parfait réflecteur.

 

 

Ce but devrait tendre également à ne le laisser réfléchir que le Corps Causal, à ne le laisser colorer que selon la grande Loi, agissant seulement sous une direction déterminée et non au gré du souffle de la pensée ou selon les courants du désir.

 

Quels mots pourraient décrire le corps émotionnel ?

Calme, sérénité, tranquillité, repos, apaisement, limpidité et clarté, semblable à un miroir, à un réflecteur limpide qui transmet avec précision les souhaits, les désirs et les aspirations de l'Ego et non de la personnalité.

 

 

Comment accomplir tout ceci ?

De plusieurs façons, certaines au gré de l'aspirant, et certaines sous la direction du Maître.

 

 

  a. Par une surveillance constante de tous les désirs, motifs et souhaits qui traversent journellement l'horizon, par l'accentuation consécutive de tous ceux d'ordre supérieur et par la prohibition des inférieurs.

 

  b. Par une tentative constante de contacter chaque jour le Soi Supérieur et de refléter Ses vœux dans la vie. Des fautes seront d'abord commises, mais le processus de construction s'effectuera peu à peu, et la polarisation dans le corps émotionnel se transfèrera graduellement de sous-plan à sous-plan, jusqu'à atteindre le plan atomique.

 

  c. Par des périodes journalières déterminées consacrées à calmer le corps émotionnel. Il a été beaucoup insisté, dans la méditation, sur l'apaisement du mental, mais il doit être rappelé que la tranquillisation de la nature émotionnelle est un pas préliminaire vers cet apaisement du mental, l'un succède à l'autre et il est sage de commencer à la base de l'échelle.

Chaque aspirant doit découvrir par lui-même le point où il cède le plus facilement aux vibrations violentes telles que la peur, l'inquiétude, les désirs personnels de toutes sortes, amour personnel de quelque chose ou de quelqu'un, découragement, hypersensibilité à l'opinion publique ; il doit alors surmonter cette vibration en lui imposant un rythme nouveau, définitivement éliminateur et constructif.

 

 

  d. Par un travail nocturne sur le corps émotionnel, sous la direction d'égos plus avancés, dirigés eux-mêmes par un Maître. La stimulation ou la diminution de la vibration suit l'application de certaines couleurs et de certains sons. Actuellement deux couleurs sont appliquées à un grand nombre d'êtres dans le dessein spécifique d'accorder la gorge et le centre frontal, à savoir le violet et l'or.

 

Lettres sur la Méditation Occulte p 325-326.

 

 

 

 

Citations complémentaires :

 

Toute énergie astrale fait partie de l'énergie astrale du système solaire et donc :

 

  1. Le corps sensible d'un être humain est un atome de substance du corps sensible du Logos planétaire.

 

  2. Le corps sensible (terme que je préfère à celui de "corps astral") du Logos planétaire est un aspect, non un atome, du corps sensible du Logos solaire.

 

  3. Celui-ci est, à son tour, influencé par des forces sensibles – dont il est le canal – émanant de vastes centres d'énergie hors de notre système solaire.

 

 

 

Dans ces conditions, on voit clairement que l'homme, fragment infime d'un tout plus vaste, lui-même incorporé dans un véhicule plus grand encore, est le point de rencontre de forces plus grandes et plus diverses que son cerveau ne saurait reconnaître. D'où la complexité de son problème et les possibilités qui naissent des expansions de conscience appelées initiations.

Chaque courant d'énergie qui passe à travers son corps de désir et de réaction émotive n'est qu'une voie qui le conduit à des réalisations et des contacts toujours plus vastes. Là est la sauvegarde pour la majorité des hommes, car ils ont encore un appareil inadéquat pour enregistrer les infinies possibilités offertes par les voies de réalisation.

 

Tant que l'appareil mental n'est pas suffisamment éveillé et dominé, il est impossible à l'homme d'interpréter et d'utiliser correctement les cognitions que son corps sensible pourrait – fort heureusement pas encore – lui transmettre.

 
 
 

A part la constante circulation, à travers son corps sensible, des énergies planétaires, solaires et cosmiques, tout être humain tire du plus grand Tout assez d'énergie astrale pour construire son propre corps astral séparé qui réagit à sa note particulière, coloré de sa propre qualité et qui le limite selon son degré d'évolution.

 

C'est ce qui détermine son cercle astral infranchissable, définit les limites de la réaction émotionnelle à l'expérience de la vie, incorpore par sa qualité toute la gamme du désir, capable en même temps d'une immense expansion, de développement et de domination, sous l'impulsion du mental et de l'âme.

Le corps astral est aussi soumis à l'activité vibratoire qui résulte de l'action réciproque entre lui et l'expérience sur le plan physique.

Ainsi, est mise en mouvement la grande roue de l'expérience qui persistera jusqu'à ce que les quatre Nobles Vérités du Bouddha soient comprises et réalisées.

 

 

 

Dans le corps astral se trouvent les contreparties des centres éthériques ou laya et, par eux, les forces et les énergies (mentionnées plus haut) affluent dans le corps éthérique. Ces centres transportent les énergies provenant des sept planètes et du soleil dans toutes les parties de l'organisme sensible, mettant ainsi l'homme en rapport avec toutes les parties du système solaire.

Il en résulte la fixation du destin de l'homme jusqu'au moment où il s'éveille à la compréhension de son héritage immortel et devient par-là sensible à des forces encore inconnues de beaucoup d'individus et qui émanent de la forme.

 

C'est pourquoi l'interprétation d'un horoscope est souvent exacte s'il s'agit d'un sujet peu évolué et non encore éveillé. L'horoscope est erroné et inexact dans le cas d'un être humain très évolué.

 

 

 

 

 

L'homme commun est tel que le font ses désirs.

 

 

Plus tard, l'homme est tel que sont ses pensées.

Le corps astral, avec ses désirs et ses appétits, son humeur variable, ses sentiments et ses émotions, influence le corps physique par les forces d'attraction qui passent à travers l'homme et le guide ainsi infailliblement à réaliser ses désirs.

Si les désirs de la nature sensible prédominent et sont dirigés vers des objectifs matériels, nous aurons l'homme aux forts appétits et dont les efforts sont dirigés uniquement à la satisfaction des sens.

Si le désir porte au confort et au bonheur, nous aurons un homme sensuel, aimant le plaisir et la beauté et dont les efforts tendront à des buts égoïstes.

 
 

Il en est ainsi de toute la gamme des désirs, bons, mauvais, indifférents jusqu'à ce que se produise la réorientation des énergies astrales, de façon qu'elles soient dirigées vers des objectifs différents.

Le désir devient alors aspiration et, peu à peu, on parvient à la libération de la roue des naissances ; l'homme n'est plus soumis à la nécessité de se réincarner. 

Traité sur la Magie Blanche p 219.

 

 

 

 

Corps astral / Corps causal :

 
…plus tard sur le Sentier de l'Initiation, le corps causal disparaît et l'initié est libre dans les trois mondes.
Le corps astral et le corps causal, ou corps de l'âme, sont – dans le langage de l'ésotérisme – supplémentaires à la réalité. Ils ont eu une réalité temporaire pendant le processus de l'évolution, mais (ayant joué leur rôle et doté l'homme de certaines caractéristiques nécessaires – la conscience, le sentiment, la sensibilité, l'aptitude à établir et enregistrer le contact) ils disparaissent, et l'initié reste en possession d'un pouvoir sur la forme et d'une conscience pleinement éveillée.
Il est une âme et la fusion est complète.
Traité sur les 7 Rayons Vol. V p 131.
 

 

 

Corps astral planétaire :

En termes symboliques, je dirai que le corps astral planétaire (vu des niveaux de l'âme) se perd dans le brouillard profond qui l'entoure.
Lorsque, pendant la nuit, vous contemplez un ciel serein vous voyez les étoiles, les soleils et les planètes qui brillent d'un éclat froid et clair, lumières étincelantes qui parcourent des millions de kilomètres (ou d'années lumière) avant que l'œil humain ne les perçoive et en enregistre ainsi l'existence.
Cependant, si vous pouviez considérer le corps astral de la planète, vous ne verriez aucune lumière claire et brillante, mais simplement une masse sphérique sombre formée apparemment de vapeur, de brume et de brouillard.
Ce brouillard est d'une telle densité qu'il semble non seulement impénétrable, mais aussi hostile à la vie.
Et pourtant nous, les instructeurs du côté intérieur, nous y entrons et en sortons, alors que, dans ce brouillard, travaillent les fils des hommes qui voient toute chose déformée et dénaturée.
Le Mirage, problème mondial p 48-49.

vu sur : https://sites.google.com/site/psychologieesoterique/

Quelques livres, cliquez sur les couvertures pour plus d'infos 



Leadbeater L'Homme visible et invisible        

 

 

     51ybjuwGB2L._SX300_BO1,204,203,200_   

 

 

Besant L'Homme et ses corps           9782221011614FS

 

 


(Merci d'inclure cette ligne si reproduction. ©Nath Shu du site http://vivons-la-lumiere.blog4ever.com/.)

 


https://static.blog4ever.com/2012/07/706729/.-1.don-symbolique-pour-me-soutenir.jpg2.jpg




01/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 364 autres membres