Vivons La Lumière - Nath Shu

Vivons La Lumière - Nath Shu

- DIEU

pic_meditacion.jpg

Dieu  (via le Glossaire du site)

Ce que nous appelons Dieu (et que les scientifiques appellent énergie) est une grande Entité dont le corps de manifestation compose notre système solaire.

 

Les lois de la nature sont les lois gouvernant les processus naturels de ce corps.

La Vie de Dieu, Son énergie et Sa vitalité, se trouvent dans chaque atome manifesté ; Son essence (ou Esprit) habite toutes les formes.

 

Pour autant Dieu lui-même est autre que ces formes (tout comme l’être humain est autre chose que les corps dont il est constitué).

Dieu est volonté et Dessein. C’est un être en évolution. Et tandis qu’il évolue, ce Dessein et cette Volonté se définissent en lui de plus en plus consciemment.

 

 

Dieu est ainsi le créateur de toutes les formes manifestées à travers les différents règnes de la nature. Toute forme en manifestation est le résultat de la pensée de Dieu. L’homme, à l’image de Dieu, possède également cette capacité a créé des formes.

 

 

La clé du "comment" et du "pourquoi" se trouve, pour l'homme, dans la compréhension qu'il a de ses propres activités mentales.

Une juste notion de ce que représente cette grandiose forme-pensée de Dieu qu'est un système solaire et le maintien de sa cohésion, se développera chez l'homme au fur et à mesure qu'il comprendra ses propres formes-pensées et la façon dont il crée lui-même son entourage et colore lui-même sa vie.

Il se construit son propre monde par la puissance de ses processus mentaux et les modifications du fragment du principe pensant universel qu'il s'est approprié pour son usage personnel.

 

 

Qu'on se souvienne que Dieu, le Logos solaire, constitue la somme de tout état de conscience ou de connaissance.

L'homme – l'humanité dans son ensemble comme l'unité individuelle – fait partie de cette somme.

Les diverses unités mentales, depuis le mental de l'atome (reconnu par la science) jusqu'au mental de Dieu Lui-même, en passant par tous les degrés de penseurs et tous les niveaux de conscience, sont à l'origine de toutes les formes pouvant se trouver dans notre système.

Tandis que nous travaillons en allant de l'infiniment petit à l'infiniment grand, du microcosme au macrocosme, un état de conscience s'élargissant graduellement et une condition de connaissance consciente croissante deviennent manifestes.

La Lumière de l’Ame p 335-336.

 

 

 

 Univers.jpg

 
 
 
 
La divinité (pour utiliser le mot dans son sens séparatif) implique l'expression des qualités du deuxième aspect de Dieu ou aspect constructeur ; magnétisme, amour, inclusivité, non-séparativité, sacrifice pour le bien du monde, désintéressement, compréhension intuitive, coopération avec le Plan de Dieu, et bien d'autres termes semblables.
Le mécanisme, après tout, implique la création d'une forme de matière et l'imprégnation de cette forme d'un principe de vie qui se manifestera dans le pouvoir de croître, de reproduire, de préserver une identité d'un genre quelconque, de s'épanouir en certaines réactions instinctives et de préserver sa propre nature spécifique et qualitative.
La vie ressemble au combustible qui, en conjonction avec le mécanisme, fournit le principe, le motif, et rend l'activité et le mouvement nécessaires possibles.
 
 
 

Mais il y a dans la manifestation davantage que des formes qui possèdent un principe de vie. Il y a une diversité qui parcourt toute la nature et un principe de qualification qui différencie les mécanismes ; il y a une synthèse générale et un dessein général qui défient les pouvoirs de l'homme de les imiter dans un sens créateur, et qui constituent la caractéristique principale et éminente de la divinité.

 

Elle s'exprime par la couleur et la beauté, par la raison et l'amour, par l'idéalisme et la sagesse, et par les nombreuses qualités et le dessein qui, par exemple, animent l'aspirant. Telle est, brièvement et exprimé d'une manière inadéquate, la Divinité. C'est cependant, une expression relative de la Divinité.

 

Lorsque chacun de nous se trouvera où se trouvent les Maîtres et le Christ, il considérera toute cette question d'un autre point de vue.

Le développement des vertus, la culture de la compréhension, la preuve d'un caractère élevé, des buts supérieurs, l'expression d'un point de vue éthique et moral constituent des fondations nécessaires qui précèdent certaines expériences bien définies.

 

Ces dernières font entrer l'âme dans des mondes de réalisation si éloignés de notre point de vue présent que toute définition qu'on en ferait n'aurait aucune signification.

 

Ce que nous sommes en train de faire, c'est de développer les qualités et les vertus qui "clarifieront notre vision" car elles amènent la purification des véhicules de façon à ce que le sens véritable de la divinité puisse commencer à émerger dans notre conscience.

Traité sur les 7 Rayons Vol. II p 64-65.

 

 

 

 
A côté de ce Dieu systémique (le Logos solaire), existe un Dieu planétaire ou appelé Logos planétaire (ou encore Sanat Kumara, l’Ancien des Jours…).
 
 
 
S. source création.JPG
 
 
 
 

Cliquez sur les tableaux pour agrandir

 
 
 
.logo planétaire.jpg
 

 

 

A travers l’évolution de l’humanité, des révélations sur les qualités de Dieu se sont produites.

 

D’abord, Dieu était perçu comme une intelligence créatrice, il était dit qu’il avait créé le ciel et la terre et tout ce qui s’y trouvait.

 

Dieu a d’abord ainsi été perçu à travers les qualités du R3.

 

.10 Sans titre 5.jpg

 

 

 

 

 

 

Puis le message du Christ a révélé que Dieu était Amour, relation et conscience (R2).

 

 

 

 

.9 constitution_occulte_de_lhomme_+_filigrane_modifi.jpg

 

 

 

 

Depuis peu, l’humanité commence à toucher du doigt que Dieu est Dessein et Vie, existence pure. Cette perception de Dieu atteste que nous devenons de plus en plus sensible à l’aspect R1 de Dieu.

 

 

 

 

C’est la prochaine voie de développement, qui intègre les deux précédentes : Intelligence créatrice – Amour / Sagesse et Volonté – Puissance.

 

Telles sont les aspects majeurs de Dieu. Dieu se révèle progressivement et cycliquement à mesure que l'homme est prêt à recevoir plus de connaissance.

 

 

Dieu simplement EST.

Dieu EST, en dehors de toute expression, de toute manifestation,

Celui qui manie l'énergie, le Créateur du tangible et de l'intangible.

Celui qui anime la vie, ou qui réside en toutes formes.

Dieu est L'UNIQUE qui peut se retirer et qui, en se retirant, disperse, dissipe et dévitalise tout ce qui a été créé (ces termes étant utilisés dans leur signification la plus entière).

 

Il vous apparaîtra donc clairement que, dans ces trois activités de la Réalité non identifiée aux apparences, la volonté de Dieu, aspect destructeur de la Divinité, est présente d'une manière bénéfique.

L'acte d'abstraction produit la dispersion du monde illusoire de la pensée le retrait de l'attention divine dissipe l'univers sensible et provoque la fin du mirage ;

l'arrêt de la direction divine amène la mort du monde physique.

 

Toutes ces activités sont des démonstrations de la volonté ou premier aspect, volonté-de-bien qui peut fonctionner et fonctionnera à la perfection lorsque la bonne volonté sera finalement pleinement manifestée sur la terre par l'intermédiaire de l'humanité.

Le Mirage, problème mondial p 169-170.

 

 

Les Rayons sont les 7 expressions majeures de Dieu, ils donnent un cadre à l’évolution du Dessein de Dieu et à son expression.

Toutes les formes créées sont animées par l’un ou l’autre (souvent plusieurs) de ces Rayons.

Ils constituent les prototypes.

 

 

 R. rayons macrocosmique1.jpg

Cliquez sur les tableaux pour agrandir

R rayons constitution.jpg

 

 

P. plan .jpg

Cliquez sur les tableaux pour agrandir

P. 7sous plans.jpg

Le rapport entre l’homme et Dieu

Parlant nécessairement en symboles, considérons l'âme universelle, ou la conscience du Logos qui créa notre univers.

 

 

Regardons la Déité imprégnant de vie la forme de Son système solaire, conscient de Son travail, de Son projet et de Son but.

 

Ce système solaire est une apparence, mais Dieu demeure transcendant.

 

Dans toutes les formes Dieu est immanent, et cependant éloigné et retiré.

 

De même, un être humain, pensant et intelligent, fonctionne à travers son corps, mais habite surtout dans sa conscience mentale ou dans ses réactions émotionnelles, ainsi Dieu demeure, retiré dans Sa nature mentale ; le monde qu'Il a créé et imprégné de Sa vie, poursuit sa route vers le but pour lequel il a été créé.

(…)

 

 

La nature formelle de l'homme réagit dans sa conscience à la nature formelle de la Déité.

Le vêtement extérieur de l'âme (physique, vital et psychique) fait partie du vêtement extérieur de Dieu.

 

L'âme soi-consciente de l'homme est en rapport avec l'âme de toutes choses.

 

 

Elle fait partie intégrante de l'Âme universelle, c'est pourquoi elle peut devenir consciente du dessein conscient de la Déité ; c'est pourquoi elle peut coopérer intelligemment avec la volonté de Dieu et travailler ainsi avec le plan de l'Évolution.

 

 

L'esprit de l'homme est un avec la vie de Dieu et réside en lui, au plus profond de son âme, comme son âme réside dans le corps.

 

C'est cet esprit qui, dans un temps plus ou moins éloigné, le mettra en rapport avec l'aspect transcendant de Dieu, et c'est ainsi que tout fils de Dieu trouvera finalement son chemin vers ce centre, abstrait et caché, où Dieu demeure derrière les confins du système solaire.

 

 

Traité sur les 7 Rayons Vol. I p 77-79.

 

 

 

 

intuition (1).jpg

 

 

… toutes les routes mènent à Dieu et le sens de la divinité est si dominant et si inhérent à l'être humain que jamais rien ne pourra l'écraser ni le faire disparaître ; la vie, l'expérience, les épreuves, la douleur et l'orientation humaine instinctive conduisent finalement tous les hommes à la lumière de Dieu.

Extériorisation de la Hiérarchie p 190.

 

 

 

Le cri de ces personnes disant que "Dieu aime tous les hommes" est vrai – éternellement vrai – c'est l'un des faits inaltérables de l'existence même – Dieu aime – sans distinction, et quelle que soit la race ou la croyance.

 

Pour cette Grande Vie, rien n'a d'importance que l'humanité et son progrès, car de l'humanité dépend le salut de tous les règnes de la nature.

 

Mais cette déclaration (faite dans le temps et l'espace, et concernant l'aspect forme, et non l'esprit de l'homme) est fréquemment trompeuse, et les simples d'esprit sont aptes à oublier que le Christ a dit "Celui qui n'est pas avec moi est contre moi."

Extériorisation de la Hiérarchie p 426.

Dieu transcendant / Dieu immanent :

Dieu transcendant, plus grand, plus vaste, plus inclusif que le monde qu'Il a créé, est reconnu universellement, et on a généralement mis l'accent sur lui.

 

Toutes les croyances peuvent dire avec Shri Krishna (parlant comme Dieu, le Créateur) :

"Ayant pénétré tout l'univers d'un fragment de moi-même, Je demeure."

 

 

Ce Dieu transcendant a dominé la pensée religieuse de millions de personnes simples ou spirituelles, au cours des siècles écoulés depuis que l'humanité a commencé à avancer vers la divinité.

 

Lentement, dans la conscience humaine qui s'éveille, se fait jour la grande vérité parallèle de Dieu immanent, qui "pénètre" divinement toutes les formes, qui conditionne de l'intérieur tous les règnes de la nature, exprimant la divinité innée par les êtres humains et – il y a deux mille ans – dépeignant la nature de cette immanence divine en la Personne du Christ.

 

 

Aujourd'hui, comme conséquence de cette Présence divine qui se développe, il entre un nouveau concept dans la pensée des hommes de partout : celui du Christ en nous, espérance de la gloire.

 

 

On croit de plus en plus que le Christ est en nous, comme Il était en Jésus, et cette croyance va changer les affaires du monde et modifier toute l'attitude de l'homme envers la vie.

Extériorisation de la Hiérarchie p 531 et Le Retour du Christ p 33.

 

 

 

 

Les croyances orientales ont toujours insisté sur le Dieu Immanent au plus profond du cœur humain, "plus proche que mains et pieds", le SOI, l'UN, l'ATMA, plus petit que le petit et, cependant, incluant tout.

 

Les croyances occidentales ont présenté le Dieu Transcendant, spectateur, extérieur à Son univers.

La notion du Dieu Transcendant fut tout d'abord prédominante, parce que l'action de ce Dieu Transcendant apparaissait dans l'évolution de la nature.

 

Plus tard, lors de la Loi mosaïque, Dieu apparut comme le Jéhovah de la tribu, comme l'âme (une âme plutôt déplaisante) d'une nation.

Puis Il apparut comme un homme parfait, et le divin homme-Dieu vint sur terre, dans la personne du Christ.

Aujourd'hui, la conception du Dieu Immanent en tout être humain et en toute forme créée se répand rapidement et s'affirme de plus en plus.

 

Les Eglises devraient maintenant présenter une synthèse des deux idées, synthèse résumée par la déclaration de Shri Krishna, dans la Bhagavad-Gîta : "Ayant imprégné l'univers entier d'une parcelle de Moi-même, Je demeure."

 

Dieu, plus grand que tout le "créé", mais en même temps présent dans sa moindre parcelle ;

Dieu Transcendant est la garantie du plan pour notre monde et en est le But qui conditionne toute vie, depuis l'atome le plus infime jusqu'à l'homme, en passant par tous les règnes de la nature.

Le Retour du Christ p 118.

 

 

 

Nous avons parlé ici de Dieu en employant le terme de Personne, et nous avons donc utilisé les pronoms, IL et Son.

 

 

Doit-on en conclure que nous traitons d'une Personnalité prodigieuse que nous appelons Dieu, et appartenons-nous donc à cette école de pensée que l'on appelle l'école anthropomorphique ?

 

L'enseignement Bouddhiste ne reconnaît aucun Dieu ni aucune Personne.

Notre approche et notre point de vue sont-ils donc faux, ou bien sont-ils justes ?

 

Seule, une compréhension de l'homme en tant qu'expression divine dans le temps et l'espace peut révéler ce mystère.

 

Les deux écoles de pensée ont raison et ne se contredisent aucunement. Dans leur synthèse et dans leur fusion, la vérité, telle qu'elle existe, peut commencer, oui, mais faiblement, à apparaître.

Il existe un Dieu Transcendant Qui "ayant pénétré tout l'univers d'un fragment de Lui-Même" peut encore dire "Je demeure."

 

 

Il existe un Dieu Immanent Dont la vie est la source de l'activité, de l'intelligence, de la croissance et de l'attraction de chaque forme dans chacun des règnes de la nature.

De même, il y a dans chaque être humain une âme transcendante qui, lorsque le cycle de vie sur terre est arrivé et reparti, et lorsque la période de manifestation est terminée, devient de nouveau le non-manifesté, le sans-forme et qui peut aussi dire "Je demeure."

 

Dans la forme et dans la manifestation, la seule façon dont un mental et un cerveau humains peuvent exprimer leur reconnaissance de la vie divine qui conditionne est de s'exprimer en termes de Personne, d'Individualité. De là vient que nous parlons de Dieu comme d'une Personne, de Sa volonté, de Sa nature et de Sa forme.

 

 

Toutefois, derrière l'univers manifesté se tient l'Unique sans formes, Ce qui n'est pas un individu, n'étant pas soumis aux limitations de l'existence individualisée.

 

Par conséquent, les Bouddhistes ont raison lorsqu'ils insistent sur la nature non-individualisée de la Déité et refusent de personnaliser la Divinité.

 

Le Père, le Fils et le Saint-Esprit de la théologie chrétienne, incorporant comme ils le font les triplicités de toutes les théologies, disparaissent aussi dans l'Unique lorsque la période de manifestation est terminée.

 

Ils demeurent en tant qu'Unique, avec leur qualité et leur vie intactes et non-différenciées, tels qu'ils sont pendant la manifestation.

 

 

 

 .

Une analogie de ce fait se présente lorsque l'homme meurt.

 

Alors, ses trois aspects, mental ou volonté, émotion ou amour et apparence physique s'évanouissent.

Il n'y a plus alors de personne.

Et pourtant, si l'on accepte l'existence de l'immortalité, l'être conscient demeure ; sa qualité, son dessein et sa vie sont unis à son âme qui ne meurt pas.

La forme extérieure, avec ses différenciations en une trinité manifestée, est partie, pour ne plus jamais revenir exactement la même ou expression dans le temps et l'espace.

 

 

Les rapports réciproques entre l'âme et le mental produisent l'univers manifesté, avec tout ce qui existe en lui.

Lorsque ces rapports persistent, soit en Dieu soit en l'homme, nous utilisons (car comment pourrions-nous parler autrement avec clarté ?) des termes d'origine humaine, et, par conséquent, limitatifs, car tel est notre stade de présente compréhension ; ou bien, devrions-nous dire, de non compréhension ?

 

C'est ainsi que l'idée d'individualité, de personnalité et de forme est construite.

 

lorsque ces rapports cessent et que la manifestation se termine, de semblables termes ne conviennent plus ; il n'ont plus aucun sens.

 

Et pourtant, celui qui ne meurt pas, que ce soit Dieu ou un homme, persiste.

 

 

 

 

 

 

Nous avons ainsi dans la pensée humaine, préservée pour nous par le grand Educateur de l'Orient, le Bouddha, le concept de la Déité transcendante, séparée des triplicités, des dualités et de la multiplicité de manifestation.

 

Il n'y a qu'une seule vie, sans formes, non soumise à l'individualité, inconnue.

 

Dans les enseignements de l'Occident, préservés et formulés pour nous par le Christ, le concept de Dieu immanent est préservé, Dieu en nous et dans toutes formes.

 

Dans la synthèse des enseignements Orientaux et Occidentaux, et dans la fusion de ces deux grandes écoles de pensée, quelque chose du Tout superlatif peut être perçu, perçu seulement, mais pas connu.

 

 

Traité sur les 7 Rayons Vol. II p 218 à 220.

vu sur : https://sites.google.com/site/psychologieesoterique/

 

 

 

 

 


        

 

Cliquez sur les couvertures des livres pour plus d'infos

 

     

 

 

 

      


 


 

Porté à votre connaissance par ©Nath Shu du site http://vivons-la-lumiere.blog4ever.com/.

 


 



 


https://static.blog4ever.com/2012/07/706729/.-1.don-symbolique-pour-me-soutenir.jpg2.jpg




07/03/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 371 autres membres